BoliviaResidence of Artists

Proyecto mARTadero – Cochabamba, Bolivie

 

Nom de la résidence: proyecto mARTadero
Principales disciplines artistiques: arts visuels, arts vivants, danse, théâtre, céramique, photographie, muralisme, recherche artistique
Fondé en: 2004
Fondé par: NADA – Nodo Associativo para el Desarollo de las Artes
Nombre de résidences par an: 15-20
Adresse (Ville,Pays): Cochabamba, Bolivie

 

 

Productions AIR TV

 

 

Proyecto mARTadero est un centre culturel créé dans les années 2000 dans l’ancien abattoir de la ville de Cochabamba, Bolivie, qui se concentre sur la promotion de projets sociaux et artistiques.

Le nœud associatif pour le développement des arts (NADA), à l’origine du projet, a investi les 3000 mètres carrés en 2004 et entamé sa transformation sociale en organisant des activités culturelles. « L’idée est que NADA regroupe différentes associations et fondations pouvant développer des projets afin que l’espace puisse être maintenu et fonctionne comme tel. Jusqu’à présent, nous avons accueilli plus de 2000 activités de différentes régions, nous travaillons avec des jeunes du quartier et différents groupes occupent les espaces: break-dance, théâtre, danse, musique, photographie… » indique Magda Rossi, coordinatrice du programme de résidence.

Outre les nombreuses activités proposées par le centre culturel, le programme de résidence PRANA est ouvert aux artistes nationaux et internationaux de toutes les disciplines. « Nous avons la possibilité d’accueillir environ 12 personnes à la fois. Nous avons 2 résidences, l’une pour les résidences plus courtes, généralement pour des groupes de théâtre ou de musiciens qui viennent pour 2 ou 3 jours, et l’autre est un mini appartement conçu pour accueillir des artistes qui viennent plus longtemps pour développer leur travail » explique Magda Rossi.

Aujourd’hui, Proyecto mARTadero est l’un des plus important centres culturels de Bolivie. Il permet à de nombreuses personnes d’exprimer leur créativité, de s’inspirer de la culture bolivienne et de partager leur point de vue avec les habitants du quartier de la Villa Coronilla, devenu un havre de paix pour l’art et la culture. « C’est un endroit où beaucoup d’art est généré et c’est un quartier alternatif de Cochabamba, c’est pourquoi tout l’art urbain est mélangé ici. L’espace est très intéressant et je pense que tout étranger aimerait venir dans ce secteur de Cochabamba. Nous devons nous ouvrir aux gens d’autres pays, aux idées et aux autres travaux », nous confie l’artiste plasticienne Alexandra Dorado.

 

Chaîne Youtube de proyecto mARTadero