EcuadorResidence of Artists

Nom de la Résidence : No Lugar
Principales disciplines artistiques : multidisciplinaire, arts visuels, commissariat d’exposition, recherche artistique
Fondé en : 2010
Co-fondé par : David Cevallos, Francisco Suárez, Eduardo Carrera, Miranda Izquierdo, Tania Rivadeneira, Carlos Buitrón, Byron Toledo, Rubén Díaz, Cristina Díaz, Consuelo Crespo, Diana Narváez
Nombre de résidents par an : 10
Adresse (Ville, Pays) : Quito, Ecuador
Site Web : www.nolugar.org

 

Productions AIR TV

No Lugar est un centre culturel situé à Quito, créé en 2010 par Francisco « Pancho » Suárez pour répondre au besoin d’espaces d’exposition pour les artistes émergents en Equateur. « C’est un projet qui a débuté comme une nécessité pour certaines personnes qui étaient des amis, des collègues diplômés de l’université, et qui cherchaient à s’insérer dans un domaine professionnel local, face à un moment de petite crise locale si on veut, une crise institutionnelle dans le domaine de l’art contemporain local », explique Francisco Suárez, fondateur de No Lugar.

Au cours de la dernière décennie, No Lugar a joué un rôle très important sur la scène artistique locale, en organisant de nombreuses expositions et événements culturels, en plus de créer un solide réseau de commissariat d’exposition dans tout le pays et en organisant de nombreuses résidences d’art. La résidence est organisée comme un laboratoire de recherche permettant des études sur les pratiques contemporaines et est ouverte aux artistes, enquêteurs et commissaires d’exposition. Les résidents auront un endroit où vivre et travailler, ils recevront également un accompagnement, des visites d’ateliers et d’entités culturelles et des contacts avec des artistes locaux. « Il est intéressant de noter que les artistes qui sont venus ici ont créé des réseaux entre eux ou des réseaux avec des artistes locaux. Ainsi, cela donne la possibilité de cuisiner de nouveaux projets », indique Francisco Suárez. Les artistes auront également l’occasion de découvrir la ville et sa riche histoire. Et à la fin de la résidence, ils présenteront les résultats de leurs recherches soit sous le format d’open-studio soit d’exposition dans la galerie No Lugar.

« No Lugar est ouvert à tous ceux qui souhaitent partager leur production artistique. Nous ne générons aucun rejet, nous cherchons plutôt à être un projet inclusif, qui inclut la diversité et les minorités {…} Nous recherchons avant tout une pensée critique et constructive », explique Rubén Díaz, coordinateur de No Lugar.

No Lugar est devenue l’une des plus anciennes résidences d’art de l’Équateur et a déjà accueilli plus d’une centaine d’artistes en résidence au cours de ses dix années d’activités. « Cela a été assez bon à tous points de vue, ce fut un voyage, disons, {…} tout ce projet a été très agréable, sans parler du lieu lui-même qui est incroyable, le côté colonial et tout l’espace donne une autre réalité, c’était vraiment incroyable », confie Gonzalo Zurita, artiste en résidence à No Lugar en 2019.