Residence of ArtistsVenezuela

Nom de la Résidence : La ONG – Organización Nelson Garrido
Principales disciplines artistiques : multidisciplinaire, photographie, arts visuels, commissariat d’exposition, recherches artistiques, théâtre, danse, gravure, écriture, cinéma, projets socioculturels
Fondé en : 2002
Fondé par : Nelson Garrido y Gala Garrido
Nombre de résidents par an : 2
Adresse (Ville, Pays) : Caracas, Venezuela
Site Web : www.laong.org

 

Productions AIR TV

La ONG, l’Organisation Nelson Garrido, nommé d’après le célèbre photographe vénézuélien Nelson Garrido, est un centre culturel situé à Caracas et opérant sur la scène artistique contemporaine locale depuis 2002. Émergeant comme une école de photographie à ses débuts, de plus en plus de disciplines se sont ajoutées au fil des ans jusqu’à devenir un espace multidisciplinaire qui rassemble étudiants, artistes, commissaires d’exposition et de nombreux autres agents du champ culturel vénézuélien.

Avec trois salles d’exposition, un théâtre, une scène de danse, divers laboratoires de photographie et ateliers de lithographie, et une bibliothèque dédiée à la photographie contemporaine, La ONG est le point de rencontre de la scène artistique vénézuélienne, mais aussi des nombreuses personnes qui ne s’adaptent pas à la situation actuelle du pays.

« Le lieu s’est transformé en un espace pour toutes les personnes qui sont en quelque sorte à la périphérie, et cela inclut des organisations allant de journaux anarchistes aux organisations de défense des droits des mouvements LGBTQ, des mouvements indigènes, des anarchistes ainsi que des écrivains, cinéastes, directeurs de théâtre… » indique Gala Garrido, directrice de La ONG.

Au fur et à mesure que les difficultés ont commencé à surgir au Venezuela, de nombreux agents culturels ont dû fuir ou trouver un autre moyen de subsistance, et la scène s’est rétrécie un peu plus chaque année. Pour parer au manque de nouvelles créations et continuer à avoir des liens avec le monde extérieur, La ONG a commencé à accueillir des artistes internationaux en organisant une résidence d’artistes.

« Nous avons toujours reçu de nombreux artistes étrangers, {…}, mais depuis quelques années maintenant, l’une des façons dont nous avons vu que nous pouvions aider l’espace parce que cela devient de plus en plus difficile, a été l’ouverture de cette résidence appelée Residencia Carmencita, qui est cette maison que nous avons déjà ouverte pour que les gens puissent postuler, nous montrer leur portfolio et si on voit qu’ils ont un peu de la ligne de travail qui nous intéresse, {…} ils viennent ici » explique Gala Garrido.

Les artistes peuvent postuler pour une résidence d’un mois, au cours de laquelle ils bénéficieront d’un hébergement, d’une utilisation libre des nombreux espaces et ateliers et d’un suivi de leurs projets. Les artistes n’ont pas d’obligation d’un résultat final mais sont invités à s’engager avec la communauté de la ONG, soit en donnant des ateliers, conférences, expositions, soit en organisant des événements qui revitaliseraient la scène culturelle de Caracas. 

« Il nous semble important de faire venir ces gens de l’extérieur qui oxygènent un peu le mouvement, et échangent des idées au sein de la sphère culturelle du pays. On est un peu noyé, enfin, pas qu’un un peu… Donc, c’est toujours rafraîchissant d’apporter un nouveau regard, une nouvelle expérience, et de générer du dialogue, ce qui est le plus intéressant », confie Gala Garrido.

Le programme de résidence a bien sûr des facilités pour recevoir des photographes, mais est également ouvert aux écrivains, interprètes, plasticiens, artistes audiovisuels, commissaires d’exposition et chercheurs. Le but de la résidence est de créer un dialogue et une réflexion qui enrichiront à la fois le résident et la communauté locale. 

« Nous sommes ouverts à toutes les propositions et, je sais qu’en ce moment c’est effrayant, tout ce que vous entendez dans l’actualité, mais ici il y a un certain nombre d’artistes qui font des choses très intéressantes et venir dialoguer avec eux ouvre toujours l’esprit d’une manière très belle et très spéciale », indique Gala Garrido, directrice de l’ONG.

 

Youtube de La ONG