ArgentinaResidence of Artists

El Pasaje – Tafí del Valle, Argentine

Nom de la résidence: El Pasaje
Principales disciplines artistiques: arts visuels, arts vivants, multidisciplinaire 
Fondé en: 2011
Fondé par: Ludmila Ríos Guillén, Juan Grande
Nombre de résidences par an: 2
Adresse (Ville, Pays): Tafí del Valle, Argentine

 

 

La résidence d’art El Pasaje est située dans la nature, entourée des montagnes de Tafí del Valle, dans la région de Tucumán, au nord de l’Argentine. Elle est gérée par Juan Grande, l’artiste Ludmila Ríos Guillén et la commissaire d’exposition Belén Romero Gunset depuis 2017. «La résidence propose la mise en relation et le lien entre l’artiste et l’environnement, la nature, qui cherche à décontextualiser l’artiste de son lieu de travail habituel», indique Ludmila Ríos Guillén.

Avec deux programmes de résidence par an, El Pasaje invite des artistes argentins à partager leurs expériences et leurs connaissances pendant dix jours. «Je vois ici à El Pasaje que le processus de sélection a été très fructueux parce que tous les artistes ici avaient des points en commun, comme la nature, quelque chose à voir avec la biologie que je vois également chez tous. Par la suite, nous avions des discussions intéressantes », témoigne Martin Selis, artiste en résidence (2018).

Le groupe d’artistes sélectionnés se verra proposer une maison spacieuse au milieu de la nature et un accompagnement curatorial de la part des des coordinateurs du programme de résidence. «Je suis une sorte de tuteur chargé de donner des exercices pour qu’il y ait un travail de groupe coordonné et pour que nous puissions tous progresser sous différents aspects. Je suis très concentré sur la créativité, pas tellement sur le résultat », explique Belén.

La résidence se termine par une visite d’atelier dans un centre d’exposition de la ville de Tucumán, qui permet aux artistes de montrer, sinon une œuvre finie, le processus de création. «C’est important parce que non seulement nous avons l’expérience du processus de travail, mais aussi un temps d’exposition, qui doit également être pensé et préparé {…} c’est très nutritif pour l’artiste» confie Karina Quinteros, artiste résidence.