PerúResidence of Artists

Casa Blanca Centro Cultural – Arequipa, Pérou

Nom de la résidence: Casa Blanca Centro Cultural
Principales disciplines artistiques: photographie, arts visuels
Fondé en: 2014
Fondé par: Conrado Aguilar
Nombre de résidences par an: 5
Adresse (Ville, Pays): Arequipa, Pérou
Site Web: Casa Blanca

 

 

Productions AIR TV

 

La Casa Blanca est un centre culturel créé en 2016 dans la ville coloniale d’Arequipa dans le but de promouvoir l’art et la culture dans la partie sud du Pérou. Avec une ligne curatoriale orientée vers la photographie et le cinéma, le centre accueille de nombreuses expositions nationales et internationales, ateliers, festivals, tables rondes et projections tout au long de l’année. « Nous essayons de faire venir de l’art contemporain du monde entier ici à Arequipa. Nous avons besoin d’art et de culture ici à Arequipa, il n’y a pas beaucoup de lieux culturels, il n’y a pas beaucoup d’espaces et moins pour les photographes. Nous avons donc imaginé ce projet », explique Conrado Aguilar, directeur de Casa Blanca.

Pour ce faire, ils ont doté le site d’un programme de résidence pour photographes et cinéastes nationaux et internationaux, et leur fournissent l’hébergement, un laboratoire noir et blanc, un studio d’éclairage et des commissaires d’expositions nationaux pour les aider à développer leur projet sur place. De plus, avec une galerie dans l’institut et une à venir directement dans la rue, les artistes en résidence auront l’occasion d’exposer leurs recherches et de les partager avec le public péruvien à la fin de leur séjour.

La Casa Blanca est devenue une institution de référence pour les artistes émergents qui souhaitent explorer le riche patrimoine culturel du Pérou et partager leur perception avec les habitant de ce pays ancestral. « Arequipa est aussi la « Ville de la Lumière », nous avons de la lumière toute l’année et les photographes recherchent la lumière; mais aussi notre architecture, notre culture, nos campagnes, cela ne se voit pas partout au Pérou. Donc, ici à Arequipa, il me semble qu’il est fondamental d’avoir des résidences artistiques pour que les gens viennent et que ce partage soit généré », ajoute Conrado Aguilar.