ChileResidence of Artists

 

Nom de la résidence: Camara Lucida
Principales disciplines artistiques: photographie analogue et digitale, illumination, shooting photo, émulsions, production de projets et expositions, laboratoire noir & blanc, post-production… 
Fondé en: 2000
Fondé par: Carolina Vásquez, Fernando Aceña
Nombre de résidents par an: 5
Adresse (Ville, Pays): Valparaiso, Chile

 

 

Productions AIR TV

 

 

Camara Lucida est une école d’art créée en 2000 par les photographes Carolina Vásquez et Fernando Aceña dans le but d’offrir un nouvel espace d’exploration et d’apprentissage à Valparaiso, au Chili.

« C’est un espace qui est né autour de l’enseignement, pour enseigner la photographie, et qui aujourd’hui souhaite également abriter d’autres projets {…} C’est un projet qui a grandi, mais qui n’avais pas cette prétention, c’est-à-dire qui n’avait pas la prétention de devenir un projet plus grand, et qui veut maintenant garder une taille humaine. Et cela dure depuis 18 ans et je pense que cela ne va pas s’arrêter là ! » confie Carolina Vásquez, directrice de l’école.

Formant des photographes depuis près de deux décennies, Camara Lucida est devenue l’une des plus importantes écoles de photographie indépendantes du Chili. Elle propose des enseignements théoriques, esthétiques et conceptuels, ainsi que des études pratiques préparant les élèves de la photographie analogique à la photographie numérique, en passant par la prise de vue photo, l’émulsion, la production de projets et d’expositions, au laboratoire noir et blanc, à la post-production…

Depuis sa création dans le quartier du port de Valparaiso, l’école a déplacé ses activités dans un espace plus grand sur le célèbre Cerro Concepción en 2007, avant de finalement  s’installer dans un bel édifice de style art nouveau proche de la place Aníbal Pinto. Le bâtiment était par le passé une pension et Carolina Vásquez a immédiatement pensé à conserver les deux confortables chambres du grenier afin de recevoir des artistes et des photographes en résidence.

« Je pense que se sont combinées et conjuguées plusieurs caractéristiques de l’espace, de ces 18 ans d’expériences avec l’école, et l’idée de résidence est née car c’était le cheminement naturel et il devait en être ainsi,» explique Carolina Vasquez.

Le programme de résidence peut varier d’une semaine à un mois. Les artistes auront accès à toutes les infrastructures de l’école, participeront aux nombreux cours donnés et pourront compter sur le soutien de tous les enseignants et étudiants pour que leur projet voit le jour. De plus, les artistes auront la possibilité d’exposer dans la galerie de l’école les travaux développés au cours de la résidence.

« Fondamentalement, je crois que quelqu’un qui souhaite développer son travail dans cet environnement ou en dehors de celui-ci, c’est-à-dire qu’il s’agisse d’un travail, d’un concept ou d’une histoire en particulier, conserve la liberté de le faire. Je ne pense pas que quiconque, en comparaison avec d’autres endroits, pense qu’il y ai conflit avec cela. C’est frappant, vous développez le travail que vous souhaitez développer, avec la meilleure aide que vous pouvez trouver ici, un support technique pour ainsi dire, et ce que nous allons faire, c’est apprendre de ce que vous faites, c’est l’essence de cette résidence,» indique José Mogrol, professeur d’illumination de studio et responsable de la résidence.

 

 

Chaîne Youtube de Camara Lucida